mardi 4 juin 2013

Un petit bol d'air frais

La semaine dernière, pour fêter nos 5 ans de mariage, M.Kalee et moi nous sommes offert une petite semaine de virée en amoureux, sans Marmot (merci Papi et Mamie).
En Islande, donc pour ceux qui ont rien suivi. Et ça fait du bien, de ne s'occuper que de soi pendant une semaine...
A la demande générale de ma TL, voici donc une petit résumé du séjour agrémenté de quelques photos.

1e jour:
Train à 7:30. Ça fait bizarre de quitter la maison sans dire au revoir aux marmots qui dorment encore...
Arrivée à Reykjavik à 15:30 heure locale (il y a 2h de décalage horaire), par un hasard incroyable le train ET l'avion étaient à l'heure!
Là-bas, il pleut et il y a du vent. Jusque là ça nous change pas trop. Sauf que le vent, il est islandais, genre force 10. Bref, la 1e visite de Reykjavik a été menée au pas de charge, et on n'a même pas pensé à prendre des photos tellement on luttait pour notre survie...

2e jour:
1e mission du jour, récupérer la voiture de location, dans une agence en dehors du centre-ville. Hier on a potassé le plan de bus de Reykjavik, ça nous enchante moyen avec les valises, et surtout on n'a pas pensé à retirer du liquide pour payer le ticket. Bref, une petite galère qui s'annonce, jusqu'au moment béni où la navette AVIS se pointe pour nous y emmener... Alléluia!!! Si on avait su, on se serait moins pris la tête!
Voiture récupérée, en avant pour l'étape du jour, nommé le Cercle d'Or, les 3 sites touristiques les plus proches de Rekjavik:

    1e vue du lac
  • Pingvellir, sur la rive du lac Pingvallavatn (oui je vais m'amuser à écrire des noms imprononçables, et encore j'ai pas les caractères pour faire leurs lettres bizarres). C'est donc le site du 1e parlement islandais, également le 1e parlement démocratique européen, fondé en 930 je crois (ou dans ces eaux-là). 



Le site du parlement (l'Alping)   


















Le tout situé dans une zone pleine de failles volcaniques
  •  Les geysers (le seul qui crache actuellement: le Strokkur):
    Il crache à une dizaine de mètres toutes les 5 min environ.
    Je vous mettrai une petite vidéo mais il faut d'abord que j'arrive à la retourner...
  • Les chutes d'eau de Gulfoss: un des endroits les plus beaux et majestueux qu'il m'ait été donné de visiter (cela dit je ne suis jamais allée aux chutes du Niagara...) Là il ne pleuvait pas, mais il y avait tellement de vent qu'au final avec l'écume de la cascade, on était tout aussi mouillés...


    Cay bôôô... Mais çay mouillé!
    Puis sur la fin de la route, 1e aperçu des montagnes: le volcan Hekla
    Puis après avoir roulé une heure de plus parce qu'on s'est paumés, enfin notre petit chez-nous du soir:
Mignon non?

Et la vue depuis le bungalow
3e jour:
Une première chute d'eau, la Seljalandsfoss (vous noterez que -foss veut donc dire "cascade").
On est arrivés en même temps qu'un car...

Et là, c'est moi, toute mouillée...
Bon, ça c'était de la gnognotte. La deuxième cascade du jour (oui c'est une spécialité locale), la Skogarfoss:


Mouais, pas mal...
Après ça on a visité un écomusée sur la vie traditionnelle islandaise. Quelques jolis bâtiments anciens:

L'école

L'église

L'intérieur de l'église
Puis fin de journée, sous le soleil (incredible!) sur le magnifique site des falaises de Dyrholaey, un genre d'Etretat islandais, en moins blanc:
C'était la plus belle journée de la semaine niveau météo



Un peu de houle quand même...
4e jour: 
Départ sous la pluie, qui s'arrête miraculeusement quand on arrive sur le 1e site du jour, le parc national de Skaftafell, où on va toucher du doigt (enfin pas vraiment, mais pas loin), le bout du glacier Skaftafelljökull (apprenez ici que -jökull veut donc dire "glacier").
De loin...

De près

Le gros bus pour aller en excursion

Lui c'est son petit voisin le Svinafelljökull
Après ça, on part dans un autre monde: balade en zodiac sur la lagune glaciaire de Jökulsarlon. Un truc de ouf! Des icebergs plus gros que des maisons. Là encore, on a eu de la chance: sortie prévue à 13:45. On arrive à 13:15, il pleut des cordes. il s'arrête de pleuvoir à 13:25... Ouf, parce que la traversée en zodiac sous la pluie c'est nettement moins drôle!

Lay grôô celui-là!


Le front du glacier qui alimente la lagune. Pas s'approcher...

Tiens, salut toi!

Un dégradé de toutes les teintes de noir, gris, bleu, blanc

Cours Forrest!

Je pôôse...
Des fois la route c'était comme ça:

D'autres fois c'était plutôt comme ça (aïe les lombaires).

5e jour:
Une autre lagune glaciaire plus petite, celle du Fjallsjökull:
Là il faisait un temps vraiment pourri
Puis visite des gorges de Fjadrargljufur (et là je vous la fais sans les caractères spéciaux hein...). Et là encore une fois il pleut des cordes quand on se gare sur le parking. Mais on a fait toute la ballade sans se mouiller! Merci la météo islandaise et ses variations minute par minute...
Début des gorges

En haut

Plateau en amont des gorges

L'eau ferrugineuse et sulfurée ça donne des trucs rigolos...
Ensuite on est revenus au bord de la mer:
Magnifique orgue basaltique sur la plage de Vik (tiens un nom simple!)
6e jour:
On avait réservé le ferry pour faire une excursion sur les Iles Westmann (Vestmannaeyjar en VO...). En arrivant pour embarquer, on nous dit "le ferry retour risque d'être annulé cet après-midi à cause de la météo, donc vous serez obligés de rester dormir sur l'île..." Ah bah oui mais non, là ça va être possible madame... On a la voiture de location à ramener avant 18h ce soir et un hébergement réservé à Reykjavik... Donc, annulation et changement de programme in extremis. On a donc visité 2 zones géothermiques.
La première, à Hveragerdi, petite, ils s'en servent surtout pour des serres de légumes et chauffer la ville (oui 2500 habitants c'est une ville là-bas!).
donc les seules fleurs là-bas sont dans les serres...

là vous avez une rivière d'eau sulfurée fumante. Ça pue!
Puis la 2e zone géothermique, beaucoup plus grande et impressionnante (une partie est utilisée comme centrale géothermique pour Reykjavik). C'est à Reykjanesta, le coin tout en bas à gauche (pointe sud-ouest en langage géographiquement correct) de l'Islande. Ça fume un max, ça bouillonne de partout, le sol est chaud. Je me suis brûlé la main en la mettant devant une cheminée fumante (oui bon, pas de commentaires!).

Une délicieuse odeur d'oeuf moisi. Miam

Non ce n'est pas du brouillard... Oui c'est M.Kalee là-bas.

C'est là que je me suis brûlé la main...
video
La zone géothermique vue de loin

Retour sur Reykjavik. Tout partout autour, c'est de la lave séchée.
7e jour:
Visite de Reykjavik.
Le port au soleil du soir.

Humour islandais

La fameuse Hallgrimskirkja

Et son énorme orgue (un truc comme 5000 tuyaux et des brouettes...)

Et pour finir en beauté, une halte au fameux Blue Lagoon. Hmm, c'est chôôô

Je passe sur l'épisode malheureux de la sortie en mer "Whale watching". Sur le site, annoncé 95% de succès d'observation de cétacés dans la baie. Devinez qui qu'a RIEN vu? Bah oui, évidemment. Enfin à part des macareux... Pfff. En plus il faisait tellement mauvais et la mer était tellement forte que la moitié des passagers ont gerbé leur petit déj... (Pas moi heureusement, mais il s'en est fallu de peu!). Mais c'est pas grave hein, on a le droit de revenir gratos la prochaine fois... Hmpf!

Enfin bref, en dehors de ça, c'était des chouettes vacances, même si on a pas eu l'occasion de prendre des coups de soleil...
On n'a jamais vu la nuit. Quand on se couchait vers 23:30 il faisait un peu sombre mais pas nuit. Lors de nos quelques réveils nocturnes, 4h pour moi, 3h pour M., il ne faisait pas nuit non plus. Quand notre avion retour a décollé, à 1h heure locale, on a pu constaté, au dessus des nuages, que le soleil était couché, mais sans qu'il fasse nuit (genre comme le crépuscule chez nous, sauf qu'il ressort juste après...). Ca fait un peu bizarre de ne pas avoir vu la nuit pendant une semaine.

Voilà, donc très beau pays, très intéressant en terme de géologie, volcanisme etc... Des paysages très inhabituels pour nous français. Pas d'arbres ou quasi, pas de fleurs, pas de champs. Enfin si, des champs de lave, et des prés bien ras où broutent des moutons par milliers. D'ailleurs c'était mignon, chaque brebis était flanquée de ses 2 petits agneaux. Choupi. Des chevaux bien poilus, quelques vaches.

Par contre, si ça vous tente d'y aller, prévoyez un GROS budget bouffe. Vraiment. C'est hyper cher. Genre 10 euros le sandwich, 20 euros la pizza, pas moins de 40 euros pour un repas complet entrée/plat/dessert. Et je vous parle pas du vin... Bref, on est grave à découvert! Mais contents! ;-)












































































3 commentaires:

  1. merci d'avoir partagé ce voyage

    RépondreSupprimer
  2. Merci de nous avoir fait voyagé. C'est super beau, j'ai envie de poser des permissions tout à coup!!

    RépondreSupprimer
  3. Wow j'ai top aimée cet place c'est trop romantique, merci d'avoir partagé ce voyage

    RépondreSupprimer